Connaitre Cessna

La Cessna Aircraft Company est une entreprise américaine de construction aéronautique dont le siège est à Wichita (Kansas). Elle produit aussi bien des monomoteurs légers que des jets d’affaires. En 1924, il s’associa avec Walter Herschel Beech et Lloyd Stearman pour créer la Travel Air Manufacturing Company. Mais alors que Cessna militait pour la construction d’avions monoplans, ses associés préféraient les biplans. Cette divergence de vue entraîna le départ de Cessna. Il décida de monter sa propre entreprise et créa la Cessna Company le 7 septembre 1927 à Wichita. Au début des années 1930, Cessna se lança avec succès dans la construction d’avions de course. En 1934, un de ses avions s’écrasa et tua son pilote, Roy Liggett. Cette mort affecta profondément Clyde Cessna, qui était un ami proche de Liggett. Il décida de ne plus s’impliquer dans la construction d’avions et retourna dans sa ferme du Kansas, où il mourut 20 ans plus tard, à 74 ans. En 1956, Cessna conçut le Cessna 172, qui est l’avion de tourisme le plus répandu dans le monde. Ses ailes hautes le rendent très stable et dégagent bien la vue du sol. En 1968 sortit le Citation 500, premier jet d’affaires de l’entreprise. En 1985, Cessna Aircraft Company fut rachetée par General Dynamics, ce qui entraîna l’arrêt quasi total de la construction des monomoteurs à pistons. L’entreprise ne se consacra plus qu’aux jets d’affaires. En janvier 1992, General Dynamics céda ses parts à Textron, qui décida de reprendre la production des monomoteurs à pistons. C’est ainsi que les modèles Cessna 172 et Cessna 182 furent améliorés et remis sur le marché.

La Cour suprême indienne a rejeté vendredi les appels à une enquête sur des soupçons de corruption et de trafic d’influence qui entourent la vente de Rafale à l’Inde en 2016 par le constructeur français Dassault Aviation. Ce contrat qui porte sur l’achat de 36 avions de chasse Rafale a été au centre d’un tollé politique ces derniers mois en Inde. Un conglomérat privé préféré à une entreprise publique. L’opposition accuse le gouvernement de Narendra Modi d’avoir favorisé le conglomérat privé d’un industriel présumé proche du Premier ministre, Reliance Group, au détriment de l’entreprise publique Hindustan Aeronautics Limited (HAL). Le but de Narendra Modi aurait été, selon les accusateurs, de toucher au passage une partie des montants que Dassault doit, contractuellement, en tant qu’entreprise étrangère, réinvestir dans Reliance. La Cour suprême ne veut pas « interférer ». Plusieurs pétitions de militants et hommes politiques ont réclamé l’ouverture d’une enquête par la justice, jugeant que Narendra Modi avait violé les règles des marchés publics du secteur de la Défense. La Cour suprême a refusé « d’interférer » dans l’affaire, assurant « ne pas avoir de doute quant au processus ».

Cessna Aircraft Company, filiale de Textron Aviation de Textron Inc., annonçait en Mars le lancement d’un nouvel avion qui viendrait compléter la célèbre gamme de jets Cessna CJ. ’assemblage Cessna de Wichita pour dévoiler au grand jour ses équipements dernier cri. Il est bien connu que la série de jets Citation de Cessna est l’une des gammes de jets d’affaire les plus populaires jamais produites avec à son actif, 6 600 jets conçus, construits et livrés aux quatre coins du monde. ” explique Chris Hearne, vice président Jets de Cessna. Cessna écoute ses clients afin de créer des avions qui répondent à leurs besoins présents et futurs en terme d’aviation. Nos clients sont déjà ravis de la série CJ, mais ils apprécient également les nouvelles caractéristiques du Garmin G3000. ’un nouvel intérieur avec une cabine pressurisée et re-dessinée. Les passagers pourront utilisés un système de téléphone intégré Iridium, ainsi qu’une connection Internet à haute vitesse. ’une suite avionique Garmin G3000, qui comprend la détection des turbulences radar météorologique, un TCAS II, les systèmes d’avertissement de conscience de terrain avancés (TAWS). ADS-B de contrôle de la circulation aérienne. Afin de faciliter le pilotage, le système de gestion de vol permet d’optimiser les performances de l’avion avec précision pour un guidage latéral et vertical durant toutes les phases de vol. Il peut maintenir l’assiette, l’altitude, la vitesse, vitesse verticale et le cap en plus des profils de descente VNAV de vol, décollage / remise des gaz et des procédure automatisées.