Dassault et Airbus s’associent pour proposer un avion de chasse

L’année suivante, le plan de chasseurs mma européen lancé par lui-même un peu plus à travers le Paris Air flow Present 2019 est produit et reconnu absoluement. Il s’agit d’un modèle aux dimensions réelles du chasseur mma franco-allemand conçu par Dassault Aviation et Airbus, Un autre Technology Fighter (NGF) a été découvert le 17 juin 2019, suite à la visite du chef de la direction française, Emmanuel Macron, à propos du Paris Air flow Present. Bien que l’on puisse continuer à adopter un design et un style jeunes qui vont probablement se transformer au fil des ans, les activités sportives du produit sont un V-tail, par opposition à la stratégie initiale fournie lors de l’événement Euronaval 2018 qui n’a pas de stabilisateur de haut en bas. en aucune manière et rappelé à ce propos à Dassault nEUROn expérimental UCAV. Contrairement au Rafale et au Typhoon, le produit grandeur nature n’a pas de zone de canard. Il est en réalité un peu plus grand qu’un Rafale, qui avait été prédit. Après l’affichage dans le produit, Florence Parly, Ursula von der Leyen et Margarita Robles, ministres de la Sauvegarde de la France, de l’Allemagne et de l’Espagne, ont autorisé un accord contraignant qui conditionne la plate-forme légitime pour la progression conjointe d’une méthode globale de drones. Après que l’Allemagne et la France eurent introduit techniquement le futur plan sur la méthode du débit d’air (FCAS) dans le cadre de l’ILA de Berlin en avril 2018, l’engagement économique et commercial de l’Espagne avait été prouvé au milieu du mois de février 2019 dans le cadre d’un processus de l’OTAN. Dans le domaine des affaires, Dassault et Airbus ont envoyé une offre commune aux instances dirigeantes française et allemande pour cette période de démonstration initiale dans le FCAS. Les démonstrateurs de la technologie FCAS doivent être prêts pour un voyage aérien inaugural en 2026, conformément à Dassault. Pour plus de détails sur Aviation 101 visitez notre site Web. Airbus et Dassault Aviation ont déjà acquis un accord de révision de stratégie stratégique (JCS) d’un montant de 65 milliards d’euros le 6 février 2019 en provenance de la France et de l’Allemagne. La recherche est axée sur la fusion des données de notre fichier HLCORD (Authorized Order Operating File), autorisé par la France et l’Allemagne au cours de l’ILA Berlin 2018, toutes les deux études scientifiques étant réalisées indépendamment par Airbus et Dassault compte tenu du démarrage de ce système. « La revue de stratégie conjointe donnée à Dassault Aviation et à Airbus en janvier 2019 constituait la première étape d’une aide fructueuse entre les deux organisations », a déclaré Eric Trappier, directeur général de Dassault, via le flux Paris Air flow 2019. Les deux fournisseurs de groupes électrogènes Safran et MTU Aero Engines ont également autorisé le 6 février 2019 un accord d’assistance commerciale pour cette motorisation dans l’avion survolé de nouvelle technologie. Conditionner l’autonomie de sauvegarde occidentale Le NGF fourni sur le Paris Air flow present 2019 a toujours une fonction essentielle à FCAS, qui peut commencer à voir le jet de chasse mma fonctionner à l’aide d’une nuée de drones d’aide (fournisseurs de services éloignés) dans un flux de flux de données Overcome Cloud (ACC). Consultez notre site Web pour en savoir plus sur un avion militaire. Le concepteur et fabricant de missiles occidentaux MBDA, MBDA, a fourni un aperçu des fournisseurs de services Far Off pendant le séjour. Les télécommandes Remote control-100 et Remote control-200, analysant respectivement 100 kg et 200 kg, sont fournies comme étant compétentes pour entreprendre une procédure chirurgicale en désignant des méthodes de sauvegarde concentrées ou opposées, juste avant d’atteindre leur objectif. Le FCAS doit bien fonctionner pour le Dassault Rafale et l’Eurofighter Typhoon dans les facteurs de circulation d’air en français, allemand et espagnol, et pour renforcer l’autonomie scientifique occidentale en développant une sixième réponse à un avion de combat technologique. Il est en fait établi de recevoir un soutien d’ici 2040.